Bachelier

de spécialisation : psychopathologie

patho1.jpg

Présentation

du bachelier de spécialisation : psychopathologie

 
" La spécialisation psychopathologie m'a nourri en termes de connaissances, m'a apporté une légitimité, une reconnaissance de mes compétences, un regard différent dans l'analyse des situations.
Elle a pu asseoir plus solidement ma fonction de chef-éducateur dans l'institution mais aussi auprès des partenaires du réseau. 
Une des forces réside dans l'échange entre les étudiants et les formateurs. Le postulat de départ qui est véhiculé est que chacun de par son expérience professionnelle et sa formation de "base" est légitimé dans les interactions, les différents échanges et apporte une réelle plus-value dans la réflexion commune."
Maxime, ancien étudiant

La psychopathologie est la discipline qui consiste à étudier les troubles mentaux.

Comme les troubles mentaux se définissent par rapport à une norme, on peut les considérer comme des anomalies mentales, ce qui implique nécessairement d’interroger la norme et donc le contexte social, culturel, juridique mais aussi institutionnel dans lequel s’insère l’individu qui en souffre.

 

La fonction principale de la psychopathologie consiste à étudier ces anomalies, en percer les mécanismes et la genèse, en définir la fonction ainsi qu’étudier et mettre à jour les moyens potentiels permettant de diminuer la souffrance qui en résulte, chez la personne atteinte et son entourage : étude, évaluation, diagnostic, aides et traitements de la souffrance psychique quelle que soit son origine.
Au vu de toutes les disciplines engagées, il est indispensable d’envisager la psychopathologie sous l’angle de l’interdisciplinarité et du travail en équipe pluridisciplinaire. Conformément au champs d’activités spécifique à la psychopathologie, la formation poursuit les objectifs suivants :  
 

  • approfondir les référents théoriques et méthodologiques spécifiques au secteur de la santé mentale ; 
     

  • analyser en équipe les demandes et besoins des bénéficiaires, de leur service et des institutions ;
     

  • participer avec l'équipe au suivi et à l'accompagnement thérapeutiques des bénéficiaires.

 
"Que dire du CESA ?
En quelques mots : humain, familial, cours enrichissants et corps enseignant à l'écoute... "
Karine, ancienne étudiante

Tous les étudiants doivent satisfaire à un entretien d’admission à partir du questionnaire de motivation

 

Cet entretien de motivation a lieu avec des professeurs de la section. Cette entrevue vise à mieux cerner vos attentes, répondre à vos questions et évaluer votre proposition de stage si vous n'avez pas actuellement une pratique professionnelle dans le secteur. 

Si vous ne disposez pas du titre requis (un bachelier dans le secteur paramédical, psychologique, social, pédagogique), vous devez en plus réussir un examen d'admission qui consiste en l'analyse d'un cas (voir onglet bulletin d'inscription). 


Nous vous demandons de venir à cet entretien munis des réponses au questionnaire de motivation, et si vous n'avez pas le titre requis, des réponses pour l'examen d'admission également.


Le conseil des études se réunit à l'issue de cet entretien afin de valider votre inscription.

Conditions d'admission :

  • Avoir un titre requis (un bachelier dans le secteur paramédical, psychologique, social, pédagogique)

    OU
    Présenter un examen d'admission
     

  • Satisfaire à un entretien d’admission à partir d’un questionnaire de motivation

 

Modalités pratiques :

 

Durée:

2 ans + passage de l'épreuve intégrée en octobre de l'année qui suit

Les cours se donnent :

Uniquement sur l'implantation de ROUX :
tous les mardis et une série de samedis sur l'année, de 9h à 17h20

 

Examen d'admission :

L’examen d’admission n’est pas un examen de connaissances, mais bien un exercice d’analyse et de réflexion.

Sur base d’une situation psycho-socioéducative proposée, l’étudiant est invité à poser une réflexion argumentée et ainsi répondre à plusieurs questions en lien avec la situation.  

Ce travail écrit, préparatoire à l’entretien oral, sera réalisé par l’étudiant à domicile (en ayant accès à toute information qu’il jugera nécessaire, utile et pertinente).  

Il s’agit pour l’étudiant de démontrer sa capacité :  

  • à identifier les problématiques présentes dans la situation ;  

  • à analyser l’une d’elle,  

    • en tenant compte d’éléments du contexte politique, économique, culturel et social,  

    • en faisant référence à des concepts de base (théoriques, méthodologiques ou techniques),  

    • en posant une réflexion critique sur la situation du point de vue éthique en tenant compte de sa propre subjectivité,  

    • en proposant et justifiant des pistes de solutions.