Etudiants travailleurs - BAC

 

 

Quelles sont les démarches  à réaliser en début d'année auprès du professeur d'encadrement?

 

Si vous exercez une activité professionnelle en tant qu’éducateur ou si le travail que vous exercez peut être assimilé à du travail éducatif, le contrat de formation est à construire avec le professeur d’encadrement de stages.

 

Il est donc nécessaire de le rencontrer rapidement dans le but:

·         de l’informer du type de travail que vous exercez;

·         de convenir, avec lui de votre rythme de participation aux cours d’encadrement de stages (travail en sous-groupe, contacts individuels);

·         d’organiser les activités d’enseignement en tenant compte de votre réalité professionnelle.


 

Il vous sera demandé de présenter votre contrat de travail, vos fonctions au sein de l’institution, du service, et vous devez demander à votre employeur de remplir l’attestation de service.

Au terme de cet entretien, vous obtiendrez l’autorisation complète ou partielle de ne pas accomplir de stage.

Si votre activité professionnelle ne correspond pas à un travail social d’éducateur, un stage sera nécessaire.

 

Quelle participation aux cours d’encadrement de stage ?

 

Pour pouvoir valider votre parcours de formation, des rencontres régulières, étalées sur l'année scolaire, doivent être organisées avec votre professeur d'encadrement.

Huit fois 50 minutes d'entretien sont prévues et peuvent être organisées selon différentes manières, comme par exemple:

·         8 entretiens de 50 minutes

·         4 entretiens de 100 minutes

·         ...

 

Les professeurs d’encadrement de stage tiennent à affirmer que, tout en ayant comme « visée » le contenu de la formation, décrit dans le dossier pédagogique, l’enseignant veillera à respecter le rythme d’évolution de l’étudiant (accompagnement à partir du niveau des compétences acquises par l’étudiant, au départ de sa formation, en ayant, comme objectif, l’acquisition des compétences terminales) et évitera de saucissonner la formation. Il n’est donc nullement question de limiter le regard de l’étudiant à une vision micro, en première année, mezzo en seconde et macro en troisième... Le formateur essayera toujours d’attirer l’attention de l’étudiant sur la globalité d’un problème et sur l’ensemble des facettes d’une réalité éducative.

 

Chaque professeur d’encadrement de stage utilisera des outils diversifiés qui lui sont privilégiés et souvent différents de ceux de ses collègues. Lors de son parcours de formation, l’étudiant pourra enrichir sa propre « boite à outils » rien que par le fait qu’il sera encadré par des enseignants différents.

 

 

Le professeur d’encadrement de stage aura un contenu de cours ayant comme objectifs :

 

·         de clarifier avec l’étudiant, l’institution ou le service, les termes du contrat de stage en fonction des items du programme de l’étudiant ;

·         d’amener l’étudiant à établir des liens entre les contenus de la formation et la description de ses observations sur le terrain (va et vient théorie-pratique);

·         de gérer le suivi des activités de stage et les contacts avec les institutions et les services concernés ;

·         de définir la démarche attendue, annoncer les critères et les modalités d’évaluation;

·         de rappeler à l’étudiant la distinction entre les faits observés et les interprétations personnelles ;

·         d’aider l’étudiant à relater des faits avec clarté et précision ;

·         d’aider l’étudiant à améliorer sa compréhension du milieu et des relations professionnelles, notamment par la recherche d’informations ;

·         d’encadrer la pratique de l’étudiant et évaluer ses apprentissages par rapport aux finalités et aux acquis d'apprentissage de l’unité de formation ;

·         d’amener l’étudiant à respecter ce qui a été écrit ci-dessus en matière d’écrits.

 

Voir aussi le « métier du professeur d’encadrement de stage ».

 

Ayez à l’esprit que passer par l’écriture est indispensable.

Ces écrits serviront :

·         à préparer les entretiens d’encadrement de stage avec le professeur du CESA ;

·         à alimenter la réflexion à partir des cours ;

·         à se souvenir en vue de déterminer une question pour le travail de fin d’étude ;

·         à améliorer les interventions sur le terrain ;

·         à acquérir des outils d’analyse et des techniques d’intervention qui viseront une plus grande performance dans l’action. 

 

Les professeurs d’encadrement de stage porteront une attention particulière à la qualité des écrits professionnels qui seront produits par les étudiants, en cours d’année :

 

*                                    Niveau 1 : stage d’immersion : l’étudiant sera invité à rédiger des écrits où il décrira des situations éducatives (résultats de ses observations). L’écrit pourra être prolongé par un questionnement.

L’écrit attendu est donc bien du style « récit narratif », comportant un début de questionnement : le sujet en relation avec… L’écrit sert d’outil de sensibilisation à la relation et l’observation. Il induit une participation active de l’adulte en formation.

 

*                                    Niveau 2 : stage d’insertion : outre la description et le questionnement, l’étudiant devra également axer ses écrits sur une analyse des situations éducatives (en tenant compte de l’ensemble des facettes de la réalité présentée) ;

L’écrit aura donc comme objectif d’attirer l’attention sur le contexte. L’analyse portera sur les enjeux institutionnels tels les luttes des places, les jeux d’influences, les éléments clés, les articulations.

 

*                                    Niveau 3 : activités professionnelles de formation : en plus de ce qui aura été déjà demandé lors des deux années précédentes, l’étudiant sera invité à émettre des hypothèses de travail pour le futur.

Le récit sera plus de type « projectif ». Il abordera les notions de projet, relais, réseau, dimension politique… Les notions d’actions, de stratégies d’interventions, de positionnement, d’argumentation devront être présents.

 

Que doit faire un étudiant travailleur pour clôturer son « stage »?

 

Il est à noter que les critères d’évaluation du parcours de formation dans le cadre de l’UF stages sont identiques pour les travailleurs et les non travailleurs.

 

Lorsque le stage de l’étudiant se termine, il doit demander un document à son professeur d’encadrement :

 

Au plus tard vers la mi-juin, l’étudiant devra présenter :

 

Comment se déroule l’évaluation?

 

Il est à noter que les critères d’évaluation du parcours de formation dans le cadre de l’UF stages sont identiques pour les travailleurs et les non travailleurs.

Sur quels critères se base l’évaluation de fin d’année?

 

L’évaluation finale se fait sur base des critères d’évaluation énoncés dans le dossier pédagogique.


Les éléments pris en compte sont :